French Santons

Crèche provençale

Le santon a une origine marseillaise. Ici, l´auteur des personnages a revêtu la Vierge du costume de travail de l´Arlésienne, Joseph a pris les traits d´un tambourinaire et les autres personnages appartiennent au répertoire traditionnel marseillais avec des costumes du XIXe siècle (à l´exception de la femme à la cruche qui est de la région d´Avignon et du Comtat venaissin).

C’est l’artiste marseillaise Simone JOUGLAS qui va remettre à l’honneur la tradition du santon habillé dans les années 1950. Elle va leur offrir une large diffusion et au fur et à mesure, ils seront même utilisés pour décorer les intérieurs tout au long de l’année.

Santons en terre cuite peinte, Jean BOUCHET, Châteaurenard (F).

Etable en bois et décor de fond, Michel VINCENT, 2005.

Souches travaillées par le maître créchiste Heinz HAAS, Prüm (D).

Crèche de Séguret (1992-1995)

Cette série de santons particulièrement soignée répond au nom poétique de santon cigale parce que leur taille est identique à celle de l’insecte du même nom. Séguret est considéré comme un des plus beaux villages de France. La Sainte-Famille a trouvé refuge sous la voûte du lavoir municipal de ce village. A côté du pont et du moulin présents dans la plupart des crèches provençales, l’artisan a représenté la fontaine du village et son atelier. 

Philippe et Laurence FOURNIER, Vaucluse