Vitrine des Nativité du monde

Noël en forêt (présent)

Cette crèche est remarquable par sa dimension et ses subtilités techniques, elle est réalisée en céramique (hauteur. 80 cm, Ø 60 cm). Cette oeuvre relie le sapin (décoration païenne de Noël) et la crèche (élément sacré). La Sainte-Famille prend place au pied de l’arbre et reçoit la visite de lutins, d’oiseaux et d’animaux de la forêt.

Ida AMENT, Friedrichsdorf (D)

 

Crèche mexicaine traditionnelle

Les personnages sont en terre cuite estampée et retouchée, la polychromie se caractérise par une finesse particulière. On trouve des crèches similaires dans la région de Mexico. Les auréoles individuelles des personnages bibliques rappellent les peignes portés par les nobles. Ce type de crèche, ayant l'air enfantin, exprime la joie de vivre plutôt que la contemplation.

Cette œuvre proviendrait de la région de Oaxaca au sud du Mexique et aurait été réalisée par une tribu indienne

Crèche brésilienne (présent)

Les personnages sont en terre cuite brute et l’étable est réalisée sur base d'une calebasse séchée. Parmi les animaux se trouve un coq, symbole du Christ. On le trouve dans de nombreuses crèches portugaises et brésiliennes. Il annonce le jour, comme le Messie. En tant qu'animal du soleil par excellence, il symbolise la lumière et la résurrection. Sa présence au sommet des clochers rappelle la suprématie du spirituel dans la vie humaine. Dans la tradition hispanique, la messe de minuit est aussi appelée la messe du coq et durait jusqu'à l'aube.

Création de paysans de la région de Sao Paulo. Don de Monseigneur Albert HOUSSIAU, Évêque honoraire de Liège

Crèche de maïs

Le nombre de personnages dans cette crèche est surprenant. Joseph est concentré sur son travail pendant que Marie s’occupe de l’enfant Jésus. Les hommes rendent hommage au nouveau né en le berçant de douces mélodies et les femmes s’approchent les mains remplies de présents pour célébrer la venue du sauveur.

Auteur inconnu

Crèche en faïence de Moustier (1993)

Contrairement à la porcelaine, la faïence est cuite à faible température (1040°), émaillée à froid par trempage ou au pinceau avant de subir une seconde cuisson à 950°. Cette crèche rappelle l’ancienne tradition des statuettes en faïence d’Apt et de Moustiers très en vogue au XVIIIe siècle. En raison du style moderne des personnages, cette crèche n'a aucune ressemblance avec la crèche provençale. Seul le décor de fond évoque le village de Haute-Provence où l’œuvre a été créée.

Isabelle BONDIL, Moustiers-Sainte-Marie (F)

 

Crèche en dalles de verre colorées (1999)

Oeuvre réalisée à partir de dalles de verre colorées. Les personnages sont en verre sertis de plomb. Cette crèche a obtenu le 3e prix du concours de crèches du musée Ars Krippana en 2002, dans la catégorie artistes professionnels.

Peter STOMMEL, Bottrop (D)

Crèche en bambou de Taiwan (présent)

Les personnages sont réalisés en bambou taillé et l´étable en bambou et paille de riz. Cette crèche, qui nous est parvenue à travers les missions d'Extrême-Orient, est limitée aux acteurs bibliques. Elle est intéressante par son esthétique (personnages stylisés, yeux bridés) et le matériau principal qui la compose (le bambou). Notez également l’origine asiatique du dromadaire et la couleur rouge des ficelles, symbole de joie dans cette région du monde.

Réalisation d’apprentis de l’atelier des Bethléemites suisses de Taidung (Taiwan)

Don de la Famille FIDANZA, Bergheim (D)

Crèche de Singapour (1994)

Personnages et animaux modelés à la main à base de sciure de bois de canneliers, visages polychromes. Cette crèche se limite aux acteurs évangéliques et possède un caractère régional marqué qui rappelle certaines lithographies chinoises.

Créateur inconnu, République de Singapour

Prêt de Genofeva MELLES, Koblenz/Kartause (D)

Crèche péruvienne (présent)

Les personnages et animaux, en terre cuite ou en bois, sont peints et modelés à la main. Cet artiste, très apprécié dans son pays, a un style proche de la caricature aisément reconnaissable.

Christobald MAMANI, Pérou

 

Crèche finlandaise (1991)

Réalisés en pin naturel tourné, partiellement pyrogravé, les personnages sont très stylisés et nobles. Dans les contrées nordiques, le bois est un matériau écologique et traditionnel. Cette crèche témoigne de l'effort des pays scandinaves pour la perfection esthétique et le design.

Kaija AARIKKA, Helsinki

Trois crèches africaines en bois

Crèche en bois sculpté (présent)

Niger 

Crèche du Nigéria (1979)

On remarque dans ces deux crèches africaines le caractère régional très marqué : l´enfant Jésus est noir et les personnages sont fortement typés.

Créateur anonyme

Prêt de Armin GILLE, Eschweiler-Nothberg (D)

Relief en ébène de l’ethnie makondé (2001)

Don du pasteur L. KUNAMBI de Tanzanie par l’intermédiaire de B. KALS d’Aix-la-chapelle